Sélectionner une page

« De la pièce de monnaie helvétique

à la bague personnalisable ! »

De ça…

à Belvetica!

« De la pièce de monnaie helvétique

à la bague personnalisable ! »

De ça…

à Belvetica !

De tous temps

les bijoux furent des signes extérieurs de richesse et un moyen de séduction des plus appréciés. Parmi la multitude d’objets que l’être humain utilise depuis la nuit des temps pour séduire, les bagues et autres anneaux occupent une place de choix. Les plus anciennes bagues de l’Histoire connues à ce jour, fabriquées en ivoire de mammouth, ont été datées de 21’000 ans. De nos jours, la bague reste un bijou indémodable, destiné aussi bien aux dames qu’aux messieurs.

L’idée

de confectionner une bague à l’aide d’une pièce de monnaie n’est pas nouvelle. Lors de la première guerre mondiale, les soldats américains présents en France passaient leur temps libre à marteler les piécettes  de leur solde pour en épaissir la tranche. Ils perçaient ensuite les pièces et obtenaient ainsi une bague qu’ils s’empressaient d’offrir à la fiancée qui les attendait, dès le retour au pays. C’est donc tout naturellement aux Etats-Unis qu’a démarré la mode des « coin rings ».

Aujourd’hui

si les machines n’ont toujours pas remplacé la confection à la main, les méthodes de fabrication ont elles évolué. Cela nous permet de vous proposer des bagues pour lesquelles nous utilisons les deux côtés de la pièce de monnaie, rendant ces bijoux uniques dans l’univers des anneaux. Les modèles des bagues Belvetica ont été déposés, ce qui vous assure de disposer d’une pièce artisanale sans égal, confectionnée sur mesure et à laquelle nous apportons tout notre soin.

De tous temps

les bijoux furent des signes extérieurs de richesse et un moyen de séduction des plus appréciés. Parmi la multitude d’objets que l’être humain utilise depuis la nuit des temps pour séduire, les bagues et autres anneaux occupent une place de choix. Les plus anciennes bagues de l’Histoire connues à ce jour, fabriquées en ivoire de mammouth, ont été datées de 21’000 ans. De nos jours, la bague reste un bijou indémodable, destiné aussi bien aux dames qu’aux messieurs.

L’idée

de confectionner une bague à l’aide d’une pièce de monnaie n’est pas nouvelle. Lors de la première guerre mondiale, les soldats américains présents en France passaient leur temps libre à marteler les piécettes  de leur solde pour en épaissir la tranche. Ils perçaient ensuite les pièces et obtenaient ainsi une bague qu’ils s’empressaient d’offrir à la fiancée qui les attendait, dès le retour au pays. C’est donc tout naturellement aux Etats-Unis qu’a démarré la mode des « coin rings ».

Aujourd’hui

si les machines n’ont toujours pas remplacé la confection à la main, les méthodes de fabrication ont elles évolué. Cela nous permet de vous proposer des bagues pour lesquelles nous utilisons les deux côtés de la pièce de monnaie, rendant ces bijoux uniques dans l’univers des anneaux. Les modèles des bagues Belvetica ont été déposés, ce qui vous assure de disposer d’une pièce artisanale sans égal, confectionnée sur mesure et à laquelle nous apportons tout notre soin.

Belvetica:

Laurent Crottet

Ch. du Pontet 16

1782 Belfaux

Switzerland

Rejoignez-nous: